Aujourd'hui : version française / Tomorrow : English Version / После завтра : русская версия

 

La dentelle à ma façon

Interview de Colette L'Hôpital-Navarre (Coco)

http://labijoutisse.canalblog.com/

Propos recueillis par Blandine Guyot (Nouchka)

Coco,
Je connais assez bien ton travail maintenant pour savoir que tu t'intéresses à diverses techniques. Parmi celles-ci, la dentelle de perles tient une grande place, c'est à ce titre que je souhaite t'interviewer.

Comment as-tu trouvé cette technique particulière de dentelle avec utilisation d'un carton plume et des épingles pour fixer les motifs, puis les relier entre eux ?

crochetJ'ai toujours été très intéressée par les arts du fil, notamment par le crochet irlandais, composé de multiples éléments crochetés, et la broderie à point compté.
Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la dentelle de perles, je l'ai toujours envisagée comme un assemblage de différentes formes.

Pour une bonne raison d'ailleurs : il est plus aisé de refaire un petit élément quand on se trompe que refaire un collier entier. De plus, la variété des formes me permettait de ne pas refaire toujours le même genre de bijou. Mais, bien évidemment, il y avait de nombreux problèmes techniques à résoudre, notamment relier les motifs entre eux et donner la forme arrondie au collier .

cartonplumeAyant une formation de graphiste maquettiste, j'ai souvent utilisé le support du carton plume pour concevoir, par exemple, des maquettes d'emballage de parfum, avant de passer à la réalisation en carton. Ce matériau m'était donc familier. Lui seul pouvait me permettre de fixer tous les éléments d'une dentelle de perles avec des épingles. Je l'ai donc adopté après quelques essais concluants. Le bijou étant fixé dans sa forme, il était plus aisé de trouver la façon de relier les motifs entre eux.



Où trouves-tu l'inspiration pour créer tes motifs?
Mon inspiration peut venir de différentes choses : l'observation de la nature, de napperons de dentelle de fil, ou tout simplement du désir de concevoir un motif de telle forme qui surgit dans ma tête et résulte souvent de mon humeur. Si j'ai envie de « bouger », je me dirigerai vers un motif dynamique, avec des enroulements ou des pointes. Si j'ai envie de calme, je me dirigerai vers un motif moins « dansant ». L'imagination fait le reste. Et tout ce que j'ai pu regarder, ma propre pratique du crochet, constituent sans nul doute des acquis conscients ou
inconscients.

Comment t'y prends-tu pour créer un motif et en combien de temps ?

motifscocoDes motifs peuvent être créés en deux jours. Mais c'est assez rare. Ou alors, il faut que je sois vraiment très inspirée….. et que les perles soient exceptionnellement très obéissantes !

Il m'arrive de prendre mon aiguille et mes perles et de partir à l'aventure d'une forme. Cela marche parfois, parfois pas. Et je peux créer un motif différent de celui que je souhaitais.

Il m'arrive aussi de tomber amoureuse d'un motif de dentelle de guipure et de réfléchir à la manière dont je pourrais le transformer en motif perlé. L'exercice est toujours très difficile, voire parfois impossible ! Et ça
m'énerve !

En fait, les personnes qui regardent ne s'imaginent pas à quel point créer un motif, puis son organisation dans le bijou, est un travail assez long parfois. Il faut défaire et refaire. Il m'arrive de commencer un motif et de le laisser de côté pendant quelques jours, voire quelques semaines. Puis je le reprends et il finit par aboutir dans sa forme définitive. Même problème pour les motifs intermédiaires qui ont une difficulté supplémentaire : leur intégration dans les motifs déjà fixés. Eux aussi peuvent me donner du « fil à retordre ». La patience n'est pourtant pas
une de mes qualités…

Lorsque j'ai une idée précise du bijou que je souhaite créer, je passe rapidement à son dessin. Mais le dessin ne résout pas tout car les perles sont capricieuses. On ne peut pas toujours leur faire faire ce qu'on veut.
Il me faut donc reconsidérer mon travail et changer différents éléments pour qu'ils se fondent bien dans l'ensemble dessiné. En général ce sont toujours les problèmes techniques qui m'amènent à changer des éléments.

Lorsque tu crées un motif, sais-tu d'avance quelle sera la forme générale de ton bijou ?
Je ne sais jamais quelle sera la forme d'un bijou. Ce sont les motifs qui le déterminent presque toujours. En cherchant le moyen de les conjuguer ensemble, la forme s'impose presque toujours. J'apprends, je cherche
quelle technique sera la mieux adaptée pour aboutir la forme.

sculptureLe travail d'un graphiste, lorsqu'il imagine une affiche par exemple, consiste à mettre en forme dessins, photos et textes dans un espace délimité par le format de papier. Il faut que tous les éléments qui la composent soient bien équilibrés dans cet espace. Et que l'oeil qui la regarde aille à l'essentiel du message communiqué. Pareil pour la peinture à laquelle je m'intéresse depuis longtemps et pour la sculpture. N'est-ce pas merveilleux de constater que le geste figé d'une statue se prolonge dans l'espace, presque à l'infini ? Que les lignes de fuite d'un tableau moderne ou classique nous entraînent vers des univers imaginaires ?

S'agissant de la dentelle, c'est exactement la même chose : le bijou doit être équilibré et l'oeil doit s'attarder davantage sur son centre. C'est toute la difficulté de ce type de montage. Résoudre ces problèmes d'équilibre constitue toujours pour moi un challenge esthétique et graphique.



Quelles sont les spécificités de la dentelle qui te séduisent en comparaison à d'autres techniques ?
Les autres techniques de tissage m'intéressent également mais leur façon d'appréhender l'espace me paraît différente, plus linéaire, davantage répétitive. La dentelle offre des rythmes de déclinaison variés que je ne
trouve pas dans les autres techniques.

*****

Vous pourrez lire des informations pratiques dans l'article Utilisation du carton plume

Illustrations :
Crochet irlandais : avec l'aimable autorisation de Catherine Maillard
http://catdevelours.over-blog.com/article-20519830.html
Autres illustrations : archives personnelles des auteurs